L’herbicyclage, une bonne pratique pour une pelouse durable

Qu'est-ce que l'herbicyclage ?

L'herbicyclage est une pratique culturale qui consiste à laisser les résidus de tonte sur place, plutôt que de les ramasser. Cette façon de faire a de nombreux avantages environnementaux et économiques.

Diminution du temps requis pour la tonte

Puisque les résidus de tonte sont laissés sur la pelouse, il n'est pas nécessaire de vider le sac de la tondeuse ou de les ramasser à l'aide d'un râteau. Cela permet donc de réduire le temps nécessaire pour tondre la pelouse.

Réduction des besoins en fertilisants

Les résidus de tonte, lorsqu'ils sont laissés sur place, sont rapidement dégradés par les microorganismes présents dans le sol. Lors de cette dégradation, les éléments nutritifs contenus dans le gazon tondu sont relâchés dans le sol, et peuvent ainsi être réabsorbés par la pelouse. Ce recyclage des éléments nutritifs permet de combler environ 30 % des besoins en fertilisants d'une pelouse durable, permettant ainsi de réaliser des économies dans l'entretien de la pelouse.

Diminution des besoins en eau

L'herbicyclage permet de réduire les besoins en arrosage de plusieurs façons. D'abord, les résidus de tonte laissés sur place créent de l'ombrage sur le sol, ce qui diminue les pertes d'eau par évapotranspiration. De plus, l'herbe coupée devient une bonne source de matière organique, ce qui augmente l'infiltration d'eau dans le sol et la capacité de celui-ci à retenir l'eau.

Diminution de l'incidence des mauvaises herbes

Des recherches ont démontré que la pratique de l'herbicyclage, conjuguée avec une tonte haute, permet de diminuer la présence des mauvaises herbes dans la pelouse durable puisque ces dernières n'ont pas d'espace pour s'installer.

Réduction du volume de déchets

Les résidus de tonte laissés sur place n'ont pas à être ramassés, transportés, ni enfouis par les municipalités, permettant ainsi une réduction de l'émission de gaz à effet de serre, et une diminution des coûts liés à la manipulation de ces résidus.

Qu'est-ce qu'une pelouse durable ?

C'est une pelouse dont l'apparence générale n'est peut-être pas « parfaite », mais qui est saine et en santé grâce à de bonnes pratiques culturales. Entretenir une pelouse de façon durable permet de réduire l'utilisation des intrants (eau, fertilisants, etc.) et de tirer le meilleur parti de ses fonctions utilitaires et bénéfiques.

Les mythes de l'herbicyclage

Malgré les nombreux avantages liés à la pratique de l'herbicyclage, certains mythes persistent quant à son application.

Le mythe

Les résidus de tonte laissés sur place nuisent à l'apparence visuelle de la pelouse.

La réalité

Lorsque la tonte est effectuée dans de bonnes conditions, les résidus de tonte ne devraient pas être visibles sur le gazon. Pour ce faire, il est important d'adapter le nombre de tontes selon les périodes de croissance des graminées à gazon durant la saison. De façon générale, on doit tondre plus fréquemment au printemps et à l'automne lorsque la pelouse durable est en croissance active. De plus, il faut éviter de tondre lorsque le feuillage de la pelouse est humide en surface.

Le mythe

Laisser les résidus de tonte sur place augmente la présence de feutre (chaume).

La réalité

Des recherches ont démontré que la pratique de l'herbicyclage n'influence pas l'accumulation de feutre (chaume). En effet, les résidus de tonte sont rapidement décomposés par les bactéries et champignons présents dans le sol. Par contre, si une couche importante de feutre est déjà présente sur la pelouse, les résidus ne pourront pas entrer en contact avec le sol, ce qui ralentira leur décomposition.

Comment pratiquer l'herbicyclage ?

Bien que l'herbicyclage soit une méthode très simple à adopter, certains éléments sont à considérer afin que cette pratique soit bien appliquée.

Les conditions de tonte

Une pelouse doit être maintenue à une hauteur de 8 cm et tondue régulièrement. On ne doit pas tondre plus du tiers de la longueur de la feuille à la fois. Une tonte appropriée donne des résidus de tonte courts, non visibles et facilement décomposables par les microorganismes.

La lame de la tondeuse

On peut pratiquer l'herbicyclage avec une lame ordinaire à condition que celle-ci soit bien affûtée et que les brins de gazon soient secs. Toutefois, des lames de tondeuse spécialement adaptées à l'herbicyclage sont vendues dans les magasins spécialisés. Ces lames, aussi appelées lames déchiqueteuses, se présentent sous différentes formes et peuvent être installées sur la majorité des tondeuses. La particularité de ces lames est qu'elles gardent les résidus de tonte plus longtemps sous la tondeuse afin que ceux-ci soient coupés plusieurs fois jusqu'à ce qu'ils soient réduits en petits morceaux.

À retenir

Facile à adopter, l'herbicyclage vous permet de :

  • diminuer le temps requis pour la tonte;
  • réduire la durée d'entretien de la pelouse (moins d'arrosage, de fertilisation et moins de mauvaises herbes;
  • renforcer la santé de la pelouse;
  • réduire le volume de déchets.