Fermer

Où souhaitez-vous
partager cette page?

  • Ville
  • Services
  • Loisirs
Voir sur la carte

La Ville de Sorel-Tracy et l’entreprise québécoise QSL ont conclu un partenariat pour le développement et l’exploitation de la zone industrialo-portuaire de Sorel-Tracy (secteur Saint-Laurent). En vertu de cette entente, QSL développera et exploitera un terminal portuaire sur les terrains de la Ville, là où se dressait autrefois la centrale thermique d’Hydro-Québec (12 125, rte Marie-Victorin). La construction du terminal a commencé au printemps 2021. L’entreprise investira 20 millions de dollars d’ici 5 ans en plus de créer près de 40 emplois.

Le 14 septembre 2021, QSL a inauguré les toutes nouvelles installations de son terminal de manutention multimodal de la Zone IP de Sorel-Tracy, secteur Saint-Laurent.

Ces installations marquent l’achèvement de la phase 1 de l’implantation d’un futur terminal maritime destiné aux fertilisants, au sel de route ainsi qu’à la cargaison générale à Sorel-Tracy. Les activités à l'entrepôt sont d'ailleurs commencées. 

Pour toute information sur les terrains disponibles, contactez la Direction générale de la Ville de Sorel-Tracy par courriel à info@ville.sorel-tracy.qc.ca ou par téléphone au 450-780-5600, poste 5608.

  • Un site stratégique pour les entreprises

    Avec le site du complexe industrialo-portuaire la Ville dispose de terrains zonés industriels totalisant 6 millions de pieds carrés. En plus de donner accès à la voie maritime aux entreprises qui s’y installeront, le site est traversé par la voie ferrée du CN et par l’autoroute 30, ce qui permet une intermodalité directe. Situé à 45 minutes de Montréal et à 20 minutes des futures installations du Port de Montréal à Contrecœur, le complexe portuaire de Sorel-Tracy jouit d’un emplacement géographique de choix.

    Pour toute information sur les terrains disponibles, contactez la Direction générale de la Ville de Sorel-Tracy par courriel à info@ville.sorel-tracy.qc.ca ou par téléphone au 450-780-5600, poste 5608.

    En vert: terrains disponibles / En bleu: terrains utilisés par l'entreprise QSL

  • Un projet de reconversion exemplaire

    Le complexe industrialo-portuaire de Sorel-Tracy représente, sans contredit, un très bon exemple de développement durable.

    La Ville de Sorel-Tracy a fait l'acquisition du site, propriété d'Hydro-Québec, en décembre 2018. On retrouvait jusqu'alors sur ce site une ancienne centrale thermique au mazout lourd, construite en 1962 et fermée définitivement en 2011.  

    Avec l'acquisition du site, la Ville de Sorel-Tracy est alors devenue propriétaire de 650 000 mètres carrés de terrains, desservis par l'autoroute 30, la voie ferrée du CN et par le fleuve Saint-Laurent. Hydro-Québec, de son côté, à la demande de la Ville, avait laissé en place des infrastructures imposantes dont le démantèlement aurait engendré des coûts importants, en plus d’être dommageable pour l’environnement.  

    Au tout départ, ce n'était pourtant pas ce scénario qui avait été envisagé. En 2012, Mario Boucher, conseiller Environnement, et Chantal Laliberté, coordonnatrice Gestion de contrat chez Hydro-Québec avaient été mandatés pour coordonner le retrait de l’ensemble des infrastructures de la centrale désaffectée. Tout devait disparaître. 

    C’est dans cette optique qu’Hydro-Québec a amorcé les travaux. La première activité visible sur le terrain a été le démantèlement des longues cheminées de l'ancienne centrale, un repère visuel qui a marqué plusieurs générations. Puis ce fut le tour du bâtiment. Les tonnes de métal et de béton démantelés ont heureusement pu être revalorisées. Le métal a été déchiqueté et fondu chez Arcelor Mittal à Contrecoeur et le béton, concassé et réutilisé par des entreprises locales. Enfin, certains équipements industriels ont été vendus à des entreprises, principalement régionales.  

    Changement de cap ! 

    En 2015, la Ville de Sorel-Tracy a manifesté à Hydro-Québec son intérêt pour l’acquisition du terrain. L'objectif était d’y développer un complexe industrialo-portuaire, selon une vision de développement durable. Hydro-Québec a acquiescé à la demande de la Ville. 

    Le Ville de Sorel-Tracy a donc demandé à Hydro-Québec de préserver la fondation du bâtiment de même que les deux prises d’eau. « À ce moment, tout ce qui était hors sol était démantelé et nous en étions au retrait d’infrastructures connexes telles que les conduites de mazout et les bassins de récupération d’huile des transformateurs, indique Chantal Laliberté. Parallèlement, nous étions justement en train d’élaborer des scénarios et des méthodes pour le démantèlement de la fondation. »  

    La fondation « à caissons » en cours de construction en 1962.  

    La fondation de l'ancienne centrale thermique était particulière. Le sol étant instable à cet endroit et le roc, très profond, ses bâtisseurs y ont pallié en assoyant le bâtiment sur une fondation constituée d’environ 200  caissons remplis d’eau. En faisant varier au besoin le niveau d’eau dans ces caissons, on a pu maintenir la stabilité du bâtiment durant sa construction, à la manière des navires dont on remplit ou vide les ballasts. 

    Au lieu de détruire la fondation, Hydro-Québec a coulé par-dessus une solide dalle de béton armée qui a eu pour effet de créer une surface utilisable à la suite du retrait du bâtiment. La démarche visait à sécuriser l’emplacement avant le transfert de propriété mais aussi de rendre le site prêt à accueillir une nouvelle entreprise.

    Cette nouvelle occupante des lieux, c’est QSL, un important opérateur de terminaux portuaires qui projetait d’y implanter un terminal de manutention multimodal. 

    En décembre 2020, la Ville a signé avec QSL un bail de 30 ans, renouvelable. 

    Source et photos : Hydro-Québec

  • À propos de QSL

    QSL connaît une croissance importante sur le marché nord-américain et ses installations de Sorel-Tracy sont stratégiques pour la poursuite de son développement. Le terminal de Sorel-Tracy se spécialisera dans le vrac et le cargo lourd et surdimensionné.

    QSL est une entreprise de classe mondiale spécialisée dans l’opération de terminaux portuaires, l’arrimage, les services maritimes, la logistique et le transport à travers l’Amérique du Nord. Acteur clef de la chaîne logistique, dont le siège social est à Québec, QSL développe des solutions sur mesure afin d’offrir des méthodes de manutention innovatrices en portant une attention soignée à la marchandise et en contribuant au mieux-être des collectivités au sein desquelles elle opère. Son empreinte socio-économique est impressionnante avec plus de 2 000 employés et des activités qui se déploient dans plus de 60 terminaux répartis au Canada et aux États-Unis. Elle figure au palmarès des Sociétés les mieux gérées au Canada, ainsi qu’à celui des Cultures d’entreprise les plus admirées au Canada. L’ensemble de ses terminaux portuaires sont certifiés Alliance verte. L’automne dernier, QSL était la première entreprise maritime au Canada à joindre le Pacte Mondial des Nations Unies.

    Pour plus de détails sur QSL et le partenariat avec la Ville de Sorel-Tracy, cliquez ici.