Quai no 2 : description de la démarche

Prise en charge du site

La réalisation des études environnementales de site (ÉES), phase I et phase II, a d’abord permis de mieux comprendre le passé industriel du secteur, en identifiant la présence de plusieurs contaminants tels que : cuivre, nickel, plomb ou zinc, hydrocarbures pétroliers. Le plan de réhabilitation accepté par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la lutte au Changement climatique (MDDELCC) a ensuite permis la réalisation des travaux de décontamination.

La mise en valeur du site, la décontamination maintenant complétée, est donc perçue comme un geste essentiel pour la revitalisation et l’animation du Vieux-Sorel. Depuis plus d’une dizaine d’années, cette mise en valeur chemine parmi les acteurs du milieu et la population toute entière vers la réalisation de l’Écomonde du lac Saint-Pierre.

Depuis le début de la conception du projet, une attention particulière est portée aux besoins, lesquels doivent être considérés et intégrés dans la qualité des aménagements.

Pour le bâtiment: un lien entre la façade est du bâtiment et l’espace public extérieur ainsi que le fleuve, le maintien des caractéristiques du bâtiment existant et l’accès.

Pour l’esplanade: la création d’un lien convivial et sécuritaire depuis l’entrée du site, le maintien de certaines caractéristiques, l’intégration du mobilier urbain adapté aux activités de divertissement et de détente et d’un embarcadère destiné aux navettes fluviales.

Enfin, le raccordement de certains services spécifiques requis est également essentiel : électricité, prévention incendie, communication, plomberie, ventilation, etc.

Écomonde du lac Saint-Pierre

Par ailleurs, le 8 juillet 2015, le Gouvernement du Québec, par la Stratégie maritime-volet tourisme, attribuait une subvention de 2.9 M$ au Regroupement indépendant pour la relance économique de la région de Sorel-Tracy (RIRERST), promoteur du projet Écomonde du lac Saint-Pierre.

Cette confiance envers le projet, de la part du Gouvernement du Québec, est un appui considérable visant à redonner accès aux berges aux citoyens et surtout au projet récréotouristique du RIRERST, visant à créer une véritable destination touristique en rive du Saint-Laurent. 

Le projet de mise en valeur de l'ensemble du site ainsi que l'intégration du concept Écomonde du lac Saint-Pierre repose sur les trois étapes suivantes :

Aménagement de la place publique au quai no. 2 comprenant les éléments suivants :

  • réalisation des études environnementales de site phases I et II comprenant une vérification de conformité environnementale (VCE), l'élaboration du plan de réhabilitation, la réalisation des travaux d'excavation des sols contaminés et la surveillance et certification des travaux;

  • réalisation d'une étude de concept d'aménagement;

  • réalisation du projet de requalification du bâtiment existant (hangar numéro 1) et des espaces extérieurs environnants, sous la responsabilité de la Ville de Sorel-Tracy.

Aménagement du pavillon Écomonde du lac Saint-Pierre comprenant les éléments suivants :

  • réalisation de travaux de mise à niveau au hangar numéro 1 et améliorations écoénergétiques;

  • réalisation de travaux d'agrandissement au hangar numéro 1 et aménagement d'un bloc sanitaire.

Intégration du concept de sensibilisation et éducation dans le Pavillon Écomonde du lac Saint-Pierre rénové comprenant les éléments suivants :

  • aménagement de l'attraction touristique;
  • aménagement de la salle multifonctionnelle;
  • intégration du concept multi-sensoriel visant l'éducation et la sensibilisation à un écosystème unique du Saint-Laurent reconnu par l'Unesco, la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre.

Traitement des surfaces existantes du quai

Le quai no. 2 est présentement un vaste espace entièrement asphalté et bétonné. Il est donc imperméable à 100 % et source importante d'îlots de chaleur. Dans l’état actuel du quai no. 2, le rejet d’eaux pluviales n’est aucunement contrôlé : celles-ci se rejettent à plusieurs endroits directement dans le fleuve Saint-Laurent, sans aucune filtration des matières en suspension (MES) ni rétention autre que celle occasionnée par le temps de circulation dans les conduites.

Le projet d’aménagement de la place publique sur le quai no. 2 propose le réajustement des pentes de drainage du site, l’ajout de pastilles gazonnées (avec système de drains perforés sous la surface), d’îlots, de bandes de verdure et de plantations sur une superficie totale de 8 330 mètres carrés. Ces éléments permettront la mise en place d’un système de filtration des MES ainsi que d’un système retardant le rejet des eaux de ruissellement vers le fleuve, par la percolation à travers ces espaces verts.

L’ajout d’une zone de plage en sable de 1 135 mètres carrés permettra également la filtration des MES, ainsi que la percolation à 100 % des eaux de ruissellement de cette zone vers la nappe phréatique.

En tout, les espaces déminéralisés correspondront à une superficie totale de 9 465 mètres carrés, pour une proportion d’environ 28 % du site cédé par Transports Canada (quai no. 2, secteur H et cour Gouin), ainsi que 35 % de la superficie de la « phase 1 » des travaux d’aménagement, soit le quai no. 2 et le secteur H, en excluant la cour Gouin.

Ainsi, la réhabilitation du quai no. 2 et les aménagements de verdissement proposés limiteront considérablement le ruissellement des eaux de pluie et permettront une filtration naturelle des eaux retenues avant d’atteindre le fleuve ou la nappe phréatique. Le remplacement des surfaces asphaltées et bétonnées par des surfaces en gazon et en sable aura également pour bénéfice de diminuer considérablement la présence d’îlots de chaleur sur le site et l’ajout de végétation améliorera l’empreinte écologique du projet en captant le CO2 présent dans l’atmosphère.

Réhabilitation des bâtiments existants

La Ville de Sorel-Tracy a également fait le choix de réhabiliter les bâtiments existants, soit le hangar numéro 1 et ultérieurement, le bâtiment H, et cela, plutôt que de construire de nouveaux bâtiments. Le hangar no. 1, qui inclura le Pavillon Écomonde du lac Saint-Pierre, une fois réhabilité, sera doté d'éléments multimédias à la fine pointe de la technologie associés à l'importance du fleuve Saint-Laurent et de la Réserve de la Biosphère du Lac-Saint-Pierre.

La "vérification de conformité environnementale (VCE)" réalisée lors des études environnementales a permis de souligner 32 recommandations pour assurer une réhabilitation environnementale du hangar numéro 1. Les travaux de réhabilitation ainsi que la rénovation écoénergétique viseront particulièrement à rencontrer ces recommandations, en plus des critères d'efficacité énergétique du Fonds municipal vert.

Principales dates à retenir

  • travaux de décontamination, en 2014;

  • étude géotechnique, au printemps 2015;

  • période de soumissions pour services professionnels en design urbain, en architecture de paysage, en architecture et en génie pour la mise en valeur du quai numéro 2 : mai-juin 2015;

  • contrat pour services professionnels aux professionnels Éric Champagne architecte, Lupien+Matteau et EXP : juin 2015-avril 2016:
    • études préparatoires et options d’aménagement;
    • plan directeur d’ensemble et esquisses;
    • plans et devis;
  • préparation du hangar numéro 1 par la Ville de Sorel-Tracy : juillet-août 2015;

  • préparation du site pour l’accueil des travaux d’infrastructures : décembre 2015;

  • période de soumissions pour les travaux de construction et d’aménagement : avril-mai 2016.

La suite des activités suivra les jalons suivants :

  • contrat pour travaux de construction et d’aménagement à Construction Sorel Ltée : mai-décembre 2016:
    • préparation du site : juin 2016;
    • démolition et travaux connexes : juin-juillet 2016;
    • début des travaux d’aménagement et de construction : juillet 2016;
    • fin des travaux de construction et d’aménagement : décembre 2016.